Chronologie à partir du XVème siècle

 

1441 :

Des navigateurs portugais ramènent les premiers esclaves au Portugal

1454 :

Le Pape Nicolas V autorise le roi du Portugal à pratiquer la traite

1492 :

Christophe Colomb fait son voyage transatlantique, des africains sont embarqués dans les caravelles dès le second voyage

1518 :

Charles Quint autorise la traite et l’esclavage

1537 :

Le Pape Jules III condamne toute mise en doute de la pleine humanité des Indiens

1550 :

Charles V affranchit tous les esclaves des Indes occidentales

1570 :

Le roi du Portugal interdit la réduction des Indiens à l’esclavage

1620 :

Premières arrivées d’esclaves africains dans les colonies continentales africaines

1626 :

Autorisation accordée pour déporter quarante esclaves nègres à l’île de saint Christophe (colonie française d’outre-mer)

1642 :

Louis XIII autorise la traite

1643 :

Première expédition française officiellement reconnue : l’Espérance de la Rochelle revient avec de Saint Christophe

1670 :

Colbert accorde la liberté du commerce avec les îles

1672 :

Première expédition négrière de Bordeaux (le Saint Etienne – de- Paris)

1673 :

Création en France de la Compagnie du Sénégal qui conduit des africains aux Antilles et à la Guyane

1678 :

27 000 esclaves sont présents aux Antilles françaises

1684 :

Création en France de la Compagnie de Guinée qui conduit des africains aux Antilles et à la Guyane

1685 :

Promulgation par Louis XIV du Code Noir en France

1688 :

Première expédition négrière de Nantes (la Paix)

1688 :

Première expédition négrière de Saint Malo (le Pont d’Or)

1701-1713 :

La France récupère l’asiento (exclusivité de la fourniture d’esclaves noirs pour les colonies espagnoles)

1713 :

L’Angleterre obtient l’asiento

1716 :

Permission royale de faire « librement le commerce des esclaves » accordée à Rouen, La Rochelle, Bordeaux, et Nantes

1725 :

Fin du monopole effectif, la traite privée est libre en échange de droits payés

1726 :

Saint Domingue compte 100 000 esclaves pour 130 000 habitants

1734 :

Abolition en Hollande des privilèges sur la traite sauf en Guyane

1738 :

Déclaration royale limitant le séjour des esclaves noirs en France à trois ans.

1749 :

Quarante-quatre expéditions négrières quittent Nantes pour l’Afrique

1750 :

Certains protestants (les Quakers) ; certains philosophes (Montesquieu, Rousseau, Condorcet ) s’indignent contre la traite et l’esclavage

1767 :

En France, liberté totale de la traite sans droits à payer

1770 :

Les Quakers interdisent à leurs membres la possession d’esclaves

1777 :

Le Vermont (USA) décrète l’abolition graduelle de l’esclavage

1777 :

L’île de France (île Maurice) compte 25150 esclaves sur 29760 habitants

1778 :

Interdiction des mariages mixtes en France

1784-1785 :

Deux ordonnances royales limitent les mauvais traitements infligés aux esclaves et prévoient des peines pour leurs auteurs

1787 :

Création de la société anti-esclavagiste (avec Wilberforce et Clarkson) à Londres

1788 :

Création à Paris de la Société des Amis des Noirs

1789 :

France – Déclarations Droits de l’homme et du citoyen art 1 – « Les hommes naissent libres et égaux en droit »

1789 :

700 000 esclaves aux Antilles françaises, première insurrection en Martinique

1791 :

Troubles à la Martinique, à la Guadeloupe - en août révolte des esclaves de Saint-Domingue (Haïti).

1793 :

Abolition de l’esclavage à Saint-Domingue (Haïti).

1794 :

( 4 février) décret de la Convention abolissant l’esclavage en France

1795 :

Révolte des esclaves à Grenade, à St Vincent, à la Jamaïque

1796 :

Aux Mascareignes, les colons n’appliquent pas l’abolition et renvoient les commissaires de la République

1802 :

(20 mai) Bonaparte rétablie en France l’esclavage dans les colonies françaises conformément à la législation antérieure à 1789.

1803 :

Mort de Toussaint Louverture au Fort de Joux

1803 :

Interdiction de la traite négrière par le Danemark.

1804 :

Proclamation de l’indépendance d’Haïti

1806 :

Révolte des esclaves à Trinidad

1806 :

Loi anglaises interdisant l’introduction de nouveaux esclaves dans les colonies conquises

1807 :

Troubles à la Martinique

1807 :

Interdiction de la traite négrière par la Grande-Bretagne et de l’importation de captifs et esclaves par les Etats-Unis.

1814 :

Interdiction de la traite négrière par les Pays-Bas.

1814 :

La France récupère la Guyane, Martinique, Guadeloupe, Sénégal et La Réunion, et les comptoirs des Indes. Elle y maintient l’esclavage

1814 :

Le Pape Pie VII condamne « le commerce des noirs »

1815 :

Les puissances européennes s’engagent à interdire la traite négrière au Congrès de Vienne (Grande-Bretagne, France, Autriche, Russie,Prusse, Suède, Portugal). 29 mars décret de Napoléon Ier, pendant les Cent Jours, interdisant la traite négrière.

1817 :

Louis XVIII signe une ordonnance interdisant la traite en France, démarrage de la traite illégale jusque vers 1830

1817 :

Abolition de l’esclavage en Argentine

1818 :

( 15 avril ) première loi française interdisant la traite négrière.

1821 :

Création à Paris de la Société de la Morale Chrétienne et, en 1822, de son Comité pour l’abolition de la traite et de l’esclavage.

1821 :

Abolition de la traite et de l’esclavage au Pérou

1823 :

Abolition de l’esclavage au Chili.

1826 :

Abolition de l’esclavage en Bolivie.

1827 :

(25 avril) deuxième loi française interdisant la traite négrière.

1829 :

Abolition de l’esclavage au Mexique.

1830 :

Abolition de l’esclavage en Uruguay et en Bolivie

1830 :

Dernière expédition négrière nantaise reconnue : la Virginie

1831 :

(22 février) troisième loi française interdisant la traite négrière.

1831 :

Accord franco-anglais pour le contrôle de la traite illicite

1833-1838 :

Abolition de l’esclavage dans les colonies britanniques des West Indies, en Guyane britannique, à l’Ile Maurice.

1834 :

Création à Paris de la Société Française pour l’Abolition de l’Esclavage.

1839 :

Création à Londres de la British and Foreign Anti-Slavery Society

1839 :

Le Pape Grégoire XVI condamne officiellement la traite négrière

1840-1841 :

second voyage de Victor Schoelcher dans les Caraïbes

1844 :

Abolition de l’esclavage au Paraguay

1846-1848 :

Abolition de l’esclavage dans les colonies des îles Vierges danoises.

1846 :

Abolition de l’esclavage en Tunisie.

1847 :

Abolition de l’esclavage dans la colonie suédoise de Saint-Barthélemy.

1848 :

les esclaves des colonies hollandaises de St Martin, St Eustache et Saba se libèrent

1848 :

(27 avril) Abolition de l’esclavage dans les colonies françaises.

1849 :

Dernier navire négrier français soupçonné : le Tourville aurait débarqué des esclaves au Brésil

1850 :

Fin officielle du trafic d’esclaves au Brésil

1851 :

Abolition de l’esclavage en Colombie.

1852 :

(février) Premiers décrets français pour le recrutement de travailleurs libres sur contrats en Afrique puis en Inde, pour les colonies caraïbes.

1853 :

Abolition de l’esclavage en Argentine.

1854 :

Abolition de l’esclavage au Venezuela.

1855 :

Abolition de l’esclavage au Pérou.

1863 :

Abolition de l’esclavage dans les colonies néerlandaises des Caraïbes et en Insulinde.

1863-1865 :

Abolition de l’esclavage aux Etats-Unis.

1866 :

Décret espagnol interdisant la traite négrière.

1873 :

Abolition de l’esclavage dans la colonie espagnole de Porto Rico.

1876 :

Abolition de l’esclavage en Turquie.

1885 :

mesures relatives à la répression de l’esclavage en Afrique prises lors de la Conférence de Berlin.

1880-1886 :

Abolition progressive de l’esclavage à Cuba.

1888 :

Abolition de l’esclavage au Brésil.

1890 :

Conférence de Bruxelles sur l’esclavage en Afrique.

1896 :

Abolition de l’esclavage à Madagascar.

1924 :

(juin) Création par la Société des Nations (SDN) d’une Commission temporaire de l’esclavage.

1926 :

(26 septembre) adoption par la SDN de la Convention relative à l’esclavage.

1930 :

Convention sur le travail forcé du Bureau international du Travail (BIT).

1948 :

Déclaration universelle des droits de l’Homme adoptée par l’ONU.

1949 :

(décembre) Adoption par l’ONU de la Convention pour la répression de la traite des êtres humains et de l’exploitation de la prostitution d’autrui.

1956 :

(septembre) adoption par l’ONU de la Convention supplémentaire relative à l’abolition de l’esclavage, de la traite des esclaves et des institutions et pratiques analogues à l’esclavage.

1957 :

Convention concernant l’abolition du travail forcé de l’Organisation internationale du Travail (OIT)

1963 :

Abolition en Arabie Saoudite

1974 :

Création à l’ONU du Groupe de travail sur les formes contemporaines de l’esclavage dans le cadre de la Commission des droits de l’homme.

1980 :

Abolition de l’esclavage en Mauritanie.

1988-1992 :

Loi d’abolition au Pakistan

1989 :

(novembre) Les Nations Unies adoptent la Convention des droits de l’enfant.

2000 novembre :

Entrée en vigueur de la Convention 182 de l’OIT sur « l’interdiction des pires formes de travail des enfants ».

2000 :

(décembre) la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne interdit l’esclavage, le travail forcé et la traite des êtres humains.

2001 :

(mai) promulgation de la loi française « reconnaissant la traite et l’esclavage (des XVe - XIXe siècles) en tant que crime contre l’humanité ».

2001 septembre :

la Conférence mondiale des Nations Unies contre le racisme la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée.(Durban, Afrique du Sud) reconnaît « l’esclavage et la traite négrière transatlantique comme crime contre l’humanité ».

2004 :

(5 janvier) Décret en France instituant le Comité pour la Mémoire de l’Esclavage

2006 :

En France, le 10 mai est institué journée de commémoration de la l’abolition de l’esclavage